preloadingpreloadingpreloading

Actualités

DONUT FORGET 

Une exposition de Diane Guyot de Saint Michel

25 août - 24 septembre 2016

Vernissage le 25 août à 18h30

 

 Art-cade, Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine a le plaisir d’accueillir en résidence et de présenter le travail de l’artiste Diane Guyot de Saint Michel, dans le cadre de la rentrée de l’art contemporain à Marseille.

Dialogue, confrontation, négociation, conflit : les rapports de pouvoir sont au centre de ses recherches, intégrant le sens même de son engagement artistique. Son travail dynamite les discours trompe-l’oeil qui refusent le conflit de points de vue et diminuent notre capacité d’agir. Il n’est donc pas étonnant qu’elle utilise le pouvoir du langage, énonçant clairement ses objets d’attaque et utilisant les codes visuels de l’affiche, du t-shirt, du slogan, du graffiti, de l’enseigne et du logo – des terrains de guerre culturelle. 

Son travail est emprunt d’icônes collectives, de violence populaire, d’humour, d’opérations militaires. Immixtion Books publie à l’occasion de cette exposition le volume 1 de « Index of Operational and Code names », 80 dessins à l’encre de chine pour une iconographie guerrière.

« DONUT FORGET c’est le désir de me rappeler… Jusqu’à l’absurde. 

Je note ce que vous dites. Vos injonctions, vos engueulades, vos traits d’esprit sont ma matière première. Je cherche le rapport de force, ce qui nous interpelle de façon collective et le moment où notre lot devient commun. Lorsque je vous cite - sans divulguer mes sources - c’est sur des supports multiples. Ceux-ci sont disponibles pour peu de se hasarder, de convaincre et d’obtenir. L’enjeu est de rendre l’expérience palpable : elle passe au filtre, devient matérielle et charnelle.

Six élèves du collège Henri Wallon ont fait leur stage de 3ème à la galerie. C’est le point de départ de l’exposition. Le stage est la clé du projet. Je convoque et renverse pour un temps les rapports de pouvoir en ouvrant la galerie pour y insuffler une énergie collective, saturée en testostérone. Là, le groupe m’offre le désir brut bien loin de la conduite. Je-m’en-foutisme, hystérie, joie, regards blasés, kebabs; voilà le chaos, voilà l’expo.»

www.diane-guyot.org

documentsdartistes.org/guyot 

De 2013 à 2015, Diane Guyot de Saint Michel a bénéficié des Ateliers d’Artistes de la Ville de Marseille. Elle a obtenu en 2015, l’aide à la Création de la DRAC PACA. 

Dans le cadre de la saison du dessin initiée par Paréidolie.